Laeticia Hallyday contre-attaque via son avocat

FranceL'avocat de l'épouse de Johnny Hallyday a fait une mise au point assez ferme sur l'affaire de l'héritage du chanteur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Laeticia Hallyday, la veuve de Johnny Hallyday, a riposté jeudi dans la bataille l'opposant aux aînés du chanteur français, réfutant les insinuations de manipulation qui auraient conduit la star française à lui léguer l'ensemble de son patrimoine.

Dans un communiqué transmis jeudi soir à l'AFP, son avocat, Me Ardavan Amir-Aslani menace de poursuivre en diffamation ceux qui diront «que son défunt client ait pu être une personne manipulée», ciblant notamment ceux «qui n'étaient plus en relation» avec lui «depuis des années».

Et d'affirmer noir sur blanc : Johnny Hallyday a «pris toutes les décisions concernant sa succession avec toutes ses facultés mentales et son libre-arbitre». C'est la deuxième fois que la veuve installée aux Etats-Unis s'exprime, par la voix de son avocat, depuis que le conflit à éclaté au grand jour après la révélation du testament du chanteur.

«Renier son sang»

La chanteuse Sylvie Vartan, ex-femme de Johnny et mère de son fils David, a jugé impossible qu'il ait pu «renier son sang et son histoire» et déshérité «de son plein gré» ses deux premiers enfants.

Deux mois après la mort de la star française, David, l'aîné, et sa demi-sœur Laura Smet, fille de la comédienne Nathalie Baye, ont lancé une action en justice pour contester le testament américain de leur père au seul profit de sa veuve. La procédure devrait durer plusieurs mois.

Le camp adverse leur oppose des donations dont ils auraient bénéficié du vivant du chanteur. Le chanteur a «fait le nécessaire de son vivant pour mettre ses enfants majeurs à l'abri du besoin», affirme l'avocat, réfutant «totalement» l'idée que Johnny ait «déshérité» ses aînés.

David et Laura Smet ont également intenté une action en référé pour obtenir un droit de regard sur l'album posthume de Johnny, et le gel de son patrimoine dans l'attente du règlement du litige. Une première audience de la justice a été fixée au 15 mars.

Un long combat

Cette bataille, se déroulant sous l'oeil des médias, devrait durer des mois. En attendant, elle divise fans et proches du chanteur qui, pour certains, prennent partie. Johnny Hallyday a «fait le nécessaire de son vivant pour mettre ses enfants majeurs à l'abri du besoin», via notamment des donations, a insisté l'avocat de Laeticia, réfutant l'idée qu'il ait «déshérité» ses aînés.

Soucieux de défendre sa cliente, «vilipendée et insultée», il s'inquiète également du sort de ses deux filles, Jade et Joy, respectivement âgées de 13 et 9 ans. Les fillettes, adoptées au Cambodge, sont la cible d'«invectives et d'injures, notamment sur les réseaux sociaux». A tel point que Jean Reno, parrain de Jade, et David Hallyday s'en étaient publiquement émus. «Je ne peux comprendre et supporter ce déferlement envers mes deux petites soeurs», a écrit David Hallyday sur Instagram.

Préoccupé par la violence de ces attaques, l'avocat de Laeticia réfléchit à entamer des poursuites.

Le 9 décembre aux funérailles du rockeur, pour lesquelles des centaines de milliers de fans s'étaient rassemblés dans le froid, la famille Hallyday était apparue unie. Le patrimoine de Johnny Hallyday représenterait plusieurs dizaines de millions d'euros: propriétés, voitures de luxe et droits issus d'au moins un millier de chansons.

(afp/nxp)

Créé: 01.03.2018, 18h54

Articles en relation

Sylvie Vartan ironise sur Mamie Rock

Héritage de Johnny Hallyday Sur les ondes d'Europe 1, la première femme de Johnny Hallyday a estimé qu'il était «insensé» que la grand-mère de Laeticia gère tout le business du rocker décédé. Plus...

Sylvie Vartan: «Johnny n'a pas pu renier son sang»

France L'ex-épouse de Johnny Hallyday a de la peine a croire que le chanteur français ait pu déshériter «de son plein gré» ses enfants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...