Passer au contenu principal

Le libre-penseur amoureux des paysages

Jean-Marc Blanc, militant anti-éolien.

Philippe Maeder

«A la vallée de Joux, lors de la verrée qui a suivi un débat assez dur à propos d’un projet de parc éolien, on s’est spontanément tutoyés avec un des promoteurs. On a quand même de la chance de pouvoir débattre dans de telles conditions. C’est un sacré patrimoine.» L’anecdote est révélatrice des traits de caractère de Jean-Marc Blanc, l’homme qui a fédéré les associations anti-éoliennes du canton sous l’égide de Paysage-Libre Vaud. D’abord parce que le débat a été «dur». Le personnage est en effet aussi carré que déterminé. Mais également parce que ce «schmolitz» final illustre son ouverture aux autres et son amour du débat.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.