Passer au contenu principal

Une nouvelle plainte vise Kevin Spacey

Une nouvelle plainte pour agression sexuelle vise l'acteur Kevin Spacey, a annoncé le procureur de Los Angeles mercredi.

Plus de 30 hommes accusent Kevin Spacey.
Plus de 30 hommes accusent Kevin Spacey.
AFP

Le bureau du procureur de Los Angeles a annoncé mercredi qu'il examinait une seconde plainte pour agression sexuelle visant l'acteur américain Kevin Spacey. Il n'a pas fourni plus de détails sur la nature des accusations.

Plus de 30 hommes affirment avoir subi des avances sexuelles non consenties de la part de l'acteur ,qui a reçu l'Oscar du meilleur acteur pour le film «American Beauty» en 2000.

Le bureau du procureur de Los Angeles avait annoncé en avril qu'il examinait une plainte visant Kevin Spacey pour des faits remontant à 1992, impliquant un acteur.

L'acteur Anthony Rapp, qui joue actuellement dans la série de CBS, «Stark Trek : Discovery», accuse Kevin Spacey d'avoir tenté de l'agresser sexuellement lors d'une soirée en 1986, alors qu'il était âgé de 14 ans.

Evincé

Kevin Spacey avait réagi à cette accusation en affirmant qu'il ne se souvenait pas des faits qui se sont déroulés, alors qu'il était en état d'ébriété, mais a tenu à s'excuser si les affirmations d'Anthony Rapp étaient exactes.

En novembre, la société de vidéo à la demande Netflix a cessé ses relations avec Kevin Spacey et l'a évincé de la sixième et dernière saison de la série «House of Cards», dont il était l'acteur principal.

Kevin Spacey a également été retiré du générique du film «All the Money in the World», réalisé par Ridley Scott. Le réalisateur et les producteurs ont décidé de tourner à nouveau toutes les scènes dans lesquelles l'acteur apparaissait.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.