Ophélie Winter victime d'un accident de la route

FranceDéjà sans domicile fixe, l'ex-chanteuse aurait été blessée dans un accident le 25 septembre dernier et aurait dû être hospitalisée.

Ophélie Winter en 2008.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La descente aux enfers continue pour Ophélie Winter. En effet, l'ex-chanteuse aurait été victime d'un accident de la route dans les rues de Paris le 25 septembre dernier, rapporte le magazine people «Closer». Selon le site purepeople.com, sa voiture était menacée d'être enlevée par la fourrière et elle aurait alors pris le volant, désespérée, roulant à contresens et bravant les sens interdits.

Légèrement blessée, l’ancienne animatrice du Hit Machine âgée de 45 ans aurait été prise en charge à l'hôpital de Suresnes, en région parisienne. Elle aurait quitté l'établissement quelques heures plus tard. Mais depuis, c'est le silence complet.

Rien ne va plus donc pour l'interprète de «Dieu m'a donné la foi». En effet, elle expliquait récemment à Cyril Hanouna dans l'émission Touche pas à mon poste, sur la chaîne C8, qu'elle ne travaillait plus et qu'elle était ruinée. «Je n'ai pas de domicile du tout, je dors à l'hôtel, c'est vachement dur (...)» Des médias ont également rapporté qu'elle devait parfois dormir dans sa voiture, voire dans la rue.

Selon «Closer», Ophélie Winter, en froid avec sa famille, serait prête à renouer avec ses proches et accepterait d'être aidée.

Des témoins ont raconté qu'elle roulait vite, parfois même à contresens.

Créé: 05.10.2019, 09h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.