Passer au contenu principal

Percée du FN: clash entre Hanouna et des journalistes

L'animateur de D8 a laissé entendre que les médias étaient responsables des résultats des élections régionales. Tollé.

Photo d'illustration de Cyril Hanouna.
Photo d'illustration de Cyril Hanouna.
AFP

L'animateur de D8, Cyril Hanouna s'en est pris vivement aux journalistes et aux politiques dimanche soir sur Twitter, laissant entendre qu'ils étaient responsables des résultats du scrutin, après la percée du FN au premier tour des élections régionales. «Les journalistes, continuez à en faire des tartines, continuez à instaurer un climat anxiogène! Vous avez gagné les gars! #irresponsable», a-t-il écrit.

«Les politiques, arrêtez de penser à votre gueule, bougez-vous le cul!! Les Français en ont marre! Les jeunes sont au chômage! #detresse», a encore tweeté l'animateur, provoquant un flot de commentaires partagés entre soutien enthousiaste et accusations de populisme. Avant d'ajouter dans un dernier message; «Hâte de vous retrouver demain, je ne ferai jamais de politique mais si on peut trouver des moyens de vous redonner le sourire.#jevousaime»

Ses deux premiers messages ont rapidement été retweetés chacun environ 4000 fois, bien davantage que ses scores habituels, avec très souvent des commentaires enthousiastes du type «Hanouna président», «Bravo» ou «Il n'a pas tort». D'autres lui reprochaient un message «populiste».

Barthès égratigne Canal

Plusieurs journalistes lui ont aussi répondu avec virulence. «Vous avez raison, dorénavant on couvrira les attentats en faisant la danse des sardines», a ainsi rétorqué Thomas Vampouille, de Metronews. «Et toi, continue de faire appel à l'intelligence des gens. Ça aide tout autant... Et demande-toi combien de FN dans ton public?», a renchéri Jean-Marie Quemener, rédacteur en chef de LCI.

De son côté, l'animateur du Petit Journal Yann Barthès a qualifié d'«inconscients» dimanche les dirigeants de Canal+, critiquant une pub pour les «Guignols de l'Info» qui montre les marionnettes de Marine et Jean-Marie Le Pen, diffusée par la chaîne le jour du scrutin.

Sur son compte Instagram où il est généralement discret, Yann Barthès a lancé: «Super idée de poster ça ce soir @canalplus #toutpourlebuzz #inconscients». Cette campagne pour les «Guignols de l'info» annonce leur retour à l'antenne mais en crypté, après leur éviction à la rentrée par le nouveau patron de la chaîne Vincent Bolloré.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.