Photos nues de Kate: «Closer» est bien amendé

PeopleLe magazine «Closer» avait publié des clichés de la duchesse Kate Middleton, en 2012. La justice a tranché dans l'affaire mercredi.

Les clichés pris avaient fait scandale en Grande-Bretagne.

Les clichés pris avaient fait scandale en Grande-Bretagne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La cour d'appel de Versailles a confirmé mercredi la condamnation des deux dirigeants du magazine people «Closer» à une même amende maximale de 45'000 euros (51'000 francs). Ils avaient publié en 2012 des photos volées de Kate Middleton la poitrine dénudée.

Dans son arrêt, la cour a confirmé en tout point le jugement rendu en première instance, qui avait condamné la directrice de rédaction Laurence Pieau et le directeur de publication Ernesto Mauri pour complicité ou divulgation d'un document obtenu par une atteinte à l'intimité de la vie privée. La cour a aussi suivi le tribunal correctionnel de Nanterre en validant les 100'000 euros de dommages et intérêts alloués à Kate Middleton et à son mari le prince William.

Le litige remonte au 14 septembre 2012, date de diffusion dans les kiosques français du N°379 de l'hebdomadaire people. Il contenait des clichés estivaux de la duchesse et du duc de Cambridge - deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique - au bord de la piscine d'un luxueux domaine du Sud de la France. Sur ces photos, Kate Middleton ne portait qu'un bas de maillot de bain.

Courroux de la famille royale

Cette publication avait fait scandale outre-Manche et provoqué le courroux de la famille royale britannique. Les services du prince avaient alors dénoncé une atteinte «grotesque et injustifiable» à la vie privée et, en urgence, le couple princier avait obtenu de la justice française l'interdiction de toute nouvelle diffusion des images, que même les tabloïds anglais s'étaient refusés à publier.

Deux photographes, soupçonnés d'être les auteurs des clichés, ont aussi vu leur condamnation confirmée mercredi à 10'000 euros, dont 5000 avec sursis. Ces deux paparazzi de l'agence parisienne Bestimage, Cyril Moreau et Dominique Jacovides, ont toujours nié avoir pris les photos incriminées. (ats/nxp)

Créé: 19.09.2018, 15h01

Articles en relation

Photos de Kate seins nus: la justice va trancher

France Six ans après la parution dans le magazine Closer de photos de Kate Middleton seins nus, la justice va se prononcer en appel. Plus...

Kate seins nus: Closer encore face à la justice

France Le magazine Closer qui a été condamné l'année dernière pour avoir publié des images montrant Kate Middleton, seins nus, a fait appel de la décision. Plus...

Kate et William présentent leur petit garçon

Bébé royal L'épouse du prince William a accouché lundi midi de son troisième enfant, un bébé de 3,8 kg. Le prénom du royal baby n'est pas encore connu. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...