Passer au contenu principal

Mariage royalLe prince Charles conduira Meghan à l'autel

En l'absence du père de la fiancée de Harry, c'est son futur beau-père qui se chargera de l'accompagner dans l'église.

Le prince Charles, son futur beau-père, conduira Meghan Markle à l'autel samedi pour son mariage avec le prince Harry, en l'absence du père de la future mariée en convalescence d'une opération du coeur. (Vendredi 18 mai 2018)
Le prince Charles, son futur beau-père, conduira Meghan Markle à l'autel samedi pour son mariage avec le prince Harry, en l'absence du père de la future mariée en convalescence d'une opération du coeur. (Vendredi 18 mai 2018)
AFP
A Windsor, vendeurs de souvenirs et propriétaires de pubs accueillent les touristes à bras ouverts, engrangeant déjà les bénéfices du mariage royal, qui se tiendra samedi au château. (Jeudi 17 mai 2018)
A Windsor, vendeurs de souvenirs et propriétaires de pubs accueillent les touristes à bras ouverts, engrangeant déjà les bénéfices du mariage royal, qui se tiendra samedi au château. (Jeudi 17 mai 2018)
AFP
Et certains signent avec joie la carte de voeux.
Et certains signent avec joie la carte de voeux.
Keystone
1 / 24

Le prince Charles conduira à l'autel samedi l'ex-actrice américaine Meghan Markle, en l'absence de son père malade, pour épouser son fils, le prince Harry, a annoncé le palais de Kensington vendredi, jour des ultimes préparatifs du mariage royal.

Thomas Markle étant en convalescence après une opération du coeur, c'est Charles qui accompagnera sa belle-fille, «ravi de pouvoir accueillir Mlle Markle de cette façon dans la famille royale», a indiqué le palais, résidence officielle du couple.

Le prince Harry n'aura ainsi jamais rencontré avant le mariage son futur beau-père, âgé de 73 ans, au coeur d'une polémique pour avoir posé pour des photos rémunérées, et de son propre aveu stressé par l'attention médiatique autour de sa personne.

«Je pense que c'est très gentil qu'il le fasse mais cela aurait dû être sa mère», a réagi l'Américaine Peggy Demond, 49 ans, une fan qui campe avant le grand jour à Windsor, à 30 km à l'ouest de Londres, où se déroulera la cérémonie. «Sa mère a clairement eu un grand impact sur elle et a joué un grand rôle dans sa vie», ajoute-t-elle.

Accompagnée des futurs mariés, la mère de Meghan Markle, Doria Ragland, doit pour sa part rencontrer la reine Elizabeth II, probablement pour prendre le thé, vendredi après-midi au château de Windsor.

Cette professeure de yoga de 61 ans, arrivée de Los Angeles mercredi, a déjà fait connaissance avec d'autres membres de la famille royale, dont le témoin et frère aîné du marié, le prince William, et son père, le prince Charles.

Nuits séparées

Grand-père du marié, le prince Philip, 96 ans, qui se remet d'une opération à la hanche, sera présent, a indiqué vendredi le palais de Buckingham. Les fiancés passeront leur dernière nuit de célibataires séparément, dans des hôtels de luxe proches de Windsor: Harry avec son frère, et Meghan avec sa mère.

A l'approche de la cérémonie, qui sera relayée par les télévisions du monde entier, les spéculations allaient bon train sur la robe que portera l'ex-actrice californienne: sera-t-elle blanche? En dentelle ou de satin? Fruit d'un couturier britannique ou étranger?

Si Meghan Markle s'est dite attristée par l'absence de son père à son mariage, elle est apparue souriante sur des photos la montrant arrivant avec son fiancé à Windsor, où une répétition générale du mariage avait été organisée jeudi.

Des milliers de personnes étaient également venues assister à la répétition par l'armée de la procession en calèche des mariés, dans la pittoresque ville anglaise transformée en forteresse pour des raisons de sécurité.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.