Le procès entre AEG et le clan Jackson dans le vif du sujet

Etats-UnisLe procès entre la famille de Michael Jackson et AEG, sur l'éventuelle responsabilité du promoteur de concerts dans la mort du «roi de la pop», entre lundi dans le vif du sujet avec l'ouverture des débats.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Cour supérieure de Los Angeles avait achevé mardi la sélection des 12 membres du jury, six femmes et six hommes, et de leurs éventuels suppléants, et donné quelques jours de repos aux parties avant l'ouverture des débats de ce procès au long cours, qui devrait durer environ trois mois.

La plainte a été déposée par Katherine Jackson, 82 ans, et les enfants du chanteur, décédé le 25 juin 2009 à 50 ans d'une surdose de propofol, un puissant anesthésiant qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin Conrad Murray.

Les plaignants estiment qu'AEG, producteur de la série de 50 concerts que devait donner Michael Jackson à Londres à l'été 2009, a fait preuve de négligence en embauchant Conrad Murray pour veiller à la santé de l'artiste.

Katherine Jackson affirme en outre qu'AEG a exercé trop de pression sur son fils, contribuant à ruiner sa santé physique et mentale.

Elle réclame au promoteur de concerts quelque 40 milliards de dollars, en dédommagement des revenus qu'aurait pu engranger le chanteur de «Thriller» s'il était encore en vie.

AEG a qualifié un tel montant d'«absurde», rappelant que la carrière du chanteur était sur le déclin, notamment à cause de ses démêlés avec la justice et de son exil volontaire au Moyen-Orient.

Pas de déposition du docteur Murray

Le groupe affirme en outre que le chanteur de «Thriller» n'avait pas attendu les répétitions de ses concerts londoniens pour abuser des médicaments, et notamment du propofol, et n'a cessé de répéter qu'il n'était pas responsable de l'embauche de Conrad Murray.

Le docteur Murray a été condamné en 2011 à quatre ans de prison pour homicide involontaire, un jugement dont il vient de faire appel.

Dans une récente interview à la chaîne CNN, réalisée par téléphone depuis sa cellule, le médecin avait levé les doutes sur une éventuelle déposition au procès contre AEG: «Je n'ai pas l'intention de témoigner au procès» en raison de la «procédure d'appel en cours», avait-il dit.

Les deux enfants aînés de Michael Jackson, Paris et Prince, sont en revanche attendus à la barre des témoins.

L'ouverture officielle du procès, le 2 avril avec le début du processus de sélection du jury, n'avait pas déplacé les foules: aucun membre du clan Jackson n'avait fait le déplacement, pas plus que les fans du chanteur, pourtant omniprésents lors du procès de Conrad Murray.

La médiatisation du procès contre AEG pourrait en outre «souffrir» de la décision de la juge Yvette Palazuelos d'interdire la retransmission des débats, malgré les demandes répétées des chaînes américaines, CNN et NBC en tête. (afp/nxp)

Créé: 29.04.2013, 07h21

Articles en relation

L’ancien médecin de Michael Jackson fait appel

Etats-Unis Conrad Murray estime que les procureurs n’ont pas prouvé que Michael Jackson était sous perfusion de propofol le jour de sa mort suite à une surdose de ce puissant sédatif, en juin 2009. Plus...

La famille Jackson en procès pour 40 milliards de dollars

Etats-Unis La sélection des jurés appelés à juger, au civil, des poursuites judiciaires engagées par la mère de Michael Jackson contre une société organisatrice de spectacles a débuté à Los Angeles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.