Le procès du fils d'Alain Delon s'ouvre à Genève

JusticeLe prévenu s'est rendu au Tribunal des mineurs, accompagné de sa mère, l'ex-mannequin Rosalie Van Breemen, et de son avocat Me Alec Reymond.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procès du fils d'Alain Delon, Alain-Fabien, 19 ans, a commencé ce mercredi matin devant le Tribunal des mineurs. La rue des Chaudronniers en Vielle-Ville a été prise d'assaut dès 8h par les photographes suisses et français. En attendant le début de l'audience, Alain-Fabien et sa mère, l'ex-mannequin hollandais Rosalie Van Breemen, se sont assis au VOC, l'un des établissements de la rue, pour boire un café. L'avocat du jeune homme, Me Alec Reymond, les a rejoint peu après.

Autour de 8h30, le groupe est sorti du bistrot. Alain-Fabien, beau et ténébreux façon papa, cigarette au bec, a rejoint le tribunal sans faire de déclarations aux médias. Le procès qui se tient à huis-clos, car il s'agit de la juridiction pour mineurs, devrait durer une bonne partie de la journée. Le juge et les deux assesseurs doivent se pencher sur la nuit du 30 juin 2011. Ce soir-là, Alain-Fabien avait organisé une fête dans l'appartement genevois de son père à Champel. Au cours de la soirée, un coup de feu avait été tiré par accident avec l'arme de son père. Une jeune fille de 16 ans avait été grièvement blessée au ventre.

Alain-Fabien et un autre adolescent (14 ans au moment des faits) ont été prévenus de lésions corporelles par négligence, détention illégale d'armes, non assistance à personne en danger et mise en danger de la vie d'autrui.

On ne sait pas exactement comment se porte aujourd'hui l'adolescente blessée à l'époque. La balle avait atteint la colonne vertébrale.

Le second prévenu dans cette affaire sera jugé le 28 novembre, également par le Tribunal des mineurs.

Créé: 20.11.2013, 09h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.