Passer au contenu principal

La reine Béatrix passe le témoin à son fils

La reine Beatrix des Pays-Bas, qui fêtera jeudi ses 75 ans, a annoncé lundi soir qu'elle abdiquerait en faveur de son fils Willem-Alexander. Ce dernier, âgé de 45 ans deviendra officiellement le nouveau souverain des Pays-Bas le 30 avril prochain.

La reine Béatrix des Pays-Bas.
La reine Béatrix des Pays-Bas.
AFP

La monarque, intronisée le 30 avril 1980, a déclaré dans une allocution à la télévision publique néerlandaise que le fait que 2013 soit l'année de son 75e anniversaire et du 200ème anniversaire du royaume des Pays-Bas était «la raison» pour laquelle elle avait décidé «de quitter (sa) fonction cette année».

Willem-Alexander deviendra le premier roi depuis Willem III, qui règna jusqu'à sa mort en 1890. Les médias néerlandais ont en outre annoncé que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte prononcerait un discours juste après celui de la reine.

La reine jouit d'une grande popularité auprès des des Néerlandais. Elle a notamment choisi de transformer en «palais de travail» un palais de La Haye, ville où siègent le gouvernement et le parlement. Surnommée «chef de l'entreprise Pays-Bas», elle y a reçu fréquemment ministres, ambassadeurs et représentants de la société civile.

Gai luron

Le prince Willem-Alexander a été de son côté considéré dans sa jeunesse comme un gai luron guère apte à occuper la fonction royale, avant d'acquérir progressivement la légitimité auprès du peuple néerlandais.

Son mariage d'amour en 2002 avec à Maxima Zorreguieta, pourtant fille d'un ancien secrétaire d'Etat sous la dictature argentine, a achevé de le rendre populaire. Le couple a trois filles : Catharina-Amalia (née le 7 décembre 2003), Alexia (née 26 juin 2005) et Ariane (10 avril 2007).

Pilote d'avion, diplômé d'histoire, membre du Comité international olympique (CIO), est vu comme plus proche des gens et plus progressiste que sa mère, lui qui a placé la Maison royale sous le signe de la modernité en racontant ses visites officielles à l'étranger sur un blog.

(ats/afp)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.