Le roi des Pays-Bas dévoile sa double vie

InsoliteLe souverain néerlandais Willem-Alexander a expliqué qu'il était copilote «incognito» pour la compagnie KLM depuis 21 ans.

Le roi, à droite, dans la cabine de pilotage de son avion à l'aéroport d'Amsterdam.

Le roi, à droite, dans la cabine de pilotage de son avion à l'aéroport d'Amsterdam. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Si vous avez déjà volé avec la compagnie néerlandaise KLM, vous avez peut-être eu l'honneur d'avoir comme copilote de votre avion le roi des Pays-Bas lui-même! En effet, Willem-Alexander a confié le 18 mai dans De Telegraaf qu'il copilotait deux fois par mois depuis 21 ans des Fokker 70 sans que les passagers soient informés de son identité.

«L’avantage, c’est que je peux toujours les accueillir au nom du capitaine et de l’équipage. Je ne suis pas obligé de dire mon nom», explique-t-il au journal néeerlandais.

«Avant le 11 septembre 2001», raconte-t-il, l'accès du cockpit était encore autorisé à certains voyageurs qui le demandaient. Du coup, il était parfois «démasqué». «Ils étaient surpris et contents de m’y voir assis», explique le monarque couronné en 2013. Qui raconte quand même que beaucoup de passagers ne le reconnaissaient pas derrière la casquette et les lunettes de l'uniforme.

Bien plus qu'un hobby

La passion de Willem-Alexander pour les avions était un secret de polichinelle dans le royaume puisque le gouvernement et la couronne avaient déjà révélé en avril dernier que le roi avait effectué des vols commerciaux pour que sa licence n'expire pas. Mais les Néerlandais n'ont réalisé que ce jeudi qu'il s'agissait bien plus qu'un hobby.

«Vous avez un avion, des passagers et un équipage, et ils sont sous votre responsabilité. Vous ne pouvez pas amener vos problèmes avec vous dans les airs. Vous pouvez complètement débrancher pendant un moment et vous concentrer sur autre chose», a confié le roi.

Une passion qui ne va pas se démentir, semble-t-il. En effet, KLM va supprimer sa flotte de Fokker 70, utilisée surtout pour des liaisons courtes comme Amsterdam-Londres, au profit de Boeing 737. Du coup, le roi va s'entraîner au pilotage de ces appareils, afin, un jour, de «voler vers d’autres destinations, plus lointaines, avec plus de passagers.» Et bien sûr, toujours incognito.

Créé: 19.05.2017, 09h24

Articles en relation

Air France-KLM: la vente de Servair dope le bénéfice

Aéronautique L'entreprise se montre prudente pour 2017 avec un «fort niveau d'incertitudes sur les recettes et le prix du carburant». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.