Passer au contenu principal

Selma Blair handicapée par la sclérose en plaques

L'actrice américaine a révélé samedi sur Instagram être atteinte de sclérose en plaques, maladie auto-immune du système nerveux.

«Je laisse tomber des objets. Ma mémoire est embrumée», raconte l'actrice.
«Je laisse tomber des objets. Ma mémoire est embrumée», raconte l'actrice.
Keystone

La star de «La revanche d'une blonde» et «Sexe Intentions» a annoncé que sa maladie avait été diagnostiquée en août mais qu'elle en ressentait les symptômes «depuis des années».

«Je suis handicapée. Il m'arrive de tomber. Je laisse tomber des objets. Ma mémoire est embrumée», raconte l'actrice, qui tourne dans la série de science-fiction de Netflix «Another Life», exprimant sa gratitude notamment envers la costumière Alissa Swanson, qui l'aide à s'habiller.

«J'espère donner de l'espoir à d'autres», a ajouté l'actrice, qui raconte éprouver une grande fatigue physique. «Je veux jouer avec mon fils à nouveau. Je veux marcher dans la rue et monter à cheval. J'ai une sclérose en plaques et ça va. Mais si vous me voyez en train de faire tomber des trucs dans la rue, n'hésitez pas à m'aider à les ramasser», écrit-elle.

La sclérose en plaques, qui touche plus de deux millions de personnes dans le monde, surtout des femmes, provoque un dérèglement du système immunitaire, qui s'attaque à la myéline, la gaine protectrice des fibres nerveuses, et provoque des symptômes tels que faiblesse musculaire, troubles de l'équilibre, de la vision, du langage, paralysies. A plus ou moins long terme, un handicap irréversible peut s'installer.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.