Tamy Glauser, la candidate cool sur la liste des Verts zurichois

FEMINAModèle et IT-girl, la compagne de l'ex-Miss Suisse Dominique Rinderknecht se lance en politique.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est qui?

De ce côté-ci de la Sarine, son nom n’évoque pas grand-chose. Pourtant, sur la rive alémanique, Tamy Glauser est une star. Avec son air taquin et son look androgyne, elle fait régulièrement les choux gras de la press people, la plupart du temps au bras de sa compagne, l’ex-Miss Suisse Dominique Rinderknecht. Sa dernière frasque? La Zurichoise vient simplement d’annoncer qu’elle va briguer un poste au Conseil national, sous la bannière des Verts. Elle n’est pas en tête de liste, mais vu l’éveil des consciences niveau réchauffement climatique, elle a toutes ses chances.

Voir cette publication sur Instagram

KLIMASTREIK! ???????????? pic by @dominique_rinderknecht

Une publication partagée par tamy glauser (@tamynation) le

Pourquoi on en parle?

Sa candidature n’est pas tout à fait comme les autres. D’abord, ce n’est pas tous les jours qu’un mannequin qui a défilé pour Vivienne Westwood ou Jean Paul Gaultier vise un siège au sein du Parlement; ensuite, elle n’a que 34 ans, mais a su, malgré son jeune âge, montrer le sérieux de ses engagements; par ailleurs, son parcours – une maman princesse aux origines nigérianes, un grand-père UDC, une jeunesse rock’n’roll à New York – intrigue et pourrait amener un peu de diversité sous la coupole. Enfin (surtout?), elle deviendrait la première personne ouvertement homosexuelle à siéger à Berne.

Ce qui la fait sortir de son lit

Tamy s'est déjà engagée contre les violences conjugales, en faveur du mariage pour tous, mais aussi pour les orangs-outans, en devenant marraine de l'association BOS, Borneo Orangutan Survival.

Qu’est-ce que les autres en disent?

Pour le Blick, en enrôlant Tamy Glauser, les Verts ont carrément réussi le plus gros coup politique de l’année. Le couple qu’elle forme avec Dominique – on les appelle d’ailleurs affectueusement Tamynique – figure parmi les plus célèbres et aimés du pays. Autant dire qu’outre les organisations de protection de l’environnement, celles qui défendent les droits de la communauté LGBT sont à fond derrière elle(s). Tamy für Präsidentin!

Retrouvez d'autres portraits de femmes sur Femina.ch. (Femina)

Créé: 06.06.2019, 12h21

Articles en relation

Avec la vague écolo, les Verts veulent taxer les pollueurs

Élections fédérales 2019 Les Verts prévoient des taxes sur l’essence et le kérosène. Mais ils sont aussi prêts à les négocier contre des interdictions. Plus...

Les partis Verts sont-ils déconnectés de leur base?

Votations Alors que la direction des partis écologiste et Vert’libéral appelait à voter non, la RFFA a largement séduit leurs électeurs. Plus...

Lancy devient la première commune de Suisse à être labellisée bio

Genève La troisième ville du canton de Genève cultive tous ses espaces verts sans utiliser le moindre produit chimique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.