Taylor Swift se moque de son hacker sur Twitter

PiratageUn pirate a menacé de publier des photos de la star nue. «Amuse-toi bien sur photoshop parce que tu n'as rien» a affirmé la chanteuse.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chanteuse Taylor Swift s'est moquée mardi 27 janvier du hacker qui a brièvement pris possession de ses comptes sur les réseaux sociaux et menacé de publier des photos de la star nue, affirmant qu'elles n'existent pas.

Les comptes Twitter et Instagram de Taylor Swift avaient été piratés par au moins un hacker qui a menacé de publier des photos nues d'elle si ses fans ne le payaient pas avec suffisament de bitcoins, une monnaie virtuelle.

«Un hacker qui dit avoir des photos de moi 'nue'?», a écrit la star lorsqu'elle a pu reprendre le contrôle de son compte Twitter. «Pfff tu aimerais bien mais tu ne peux pas! Amuse-toi bien sur photoshop parce que tu n'as RIEN.»

Plus de 50 millions de followers

Taylor Swift, très active sur les réseaux sociaux, est l'une des quatre seules célébrités à être suivie par plus de 50 millions d'utilisateurs sur Twitter.

«Voilà pourquoi j'ai peur de la technologie», a-t-elle encore écrit sur son compte après le piratage.

En août 2014, plusieurs actrices, dont Jennifer Lawrence avaient été les cibles d'un piratage suite auquel des photos nues, récupérées sur iCloud, avaient été diffusées en deux vagues, fin août et mi-septembre.

» (afp/nxp)

Créé: 27.01.2015, 22h55

Articles en relation

Ils utilisent Taylor Swift pour se moquer d'Obama

ETATS-UNIS Tout est bon pour faire le buzz. Des républicains ont utilisé des extraits de clips de la chanteuse pour fustiger l'action de Barack Obama. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.