Passer au contenu principal

LémanPère et fille lancent un relais lacustre pour aider les familles lésées

Ce week-end, une trentaine de nageurs parcourront les 65 km du Swim 4 Covid afin de collecter des fonds.

Unis tant par les liens du sang que la passion des sports aquatiques, Matthieu et Alice Caplain ont créé Swim 4 Covid ensemble.
Pas peur de se mouiller!
Unis tant par les liens du sang que la passion des sports aquatiques, Matthieu et Alice Caplain ont créé Swim 4 Covid ensemble.
DR

Les flots du Léman vont accueillir un défi particulier, puisque 25 participantsdont une équipe de juniors et une autre de seniorsmouilleront leurs maillots samedi et dimanche pour rallier Genève à Lausanne. «C’est une première en Suisse de faire cette distance en relais par équipe», relève Matthieu Caplain, organisateur de Swim 4 Covid.

Le projet est né de la passion que vouent le Morgien et sa fille Alice, ancienne championne de natation synchronisée, aux sports aquatiques. Mais sensibles à la situation des personnes touchées par le contexte économique induit par la pandémie, les Caplain ont décidé de mettre leur pierre à l’édifice de la solidarité. «Comme on a eu l’idée en famille, on veut aider les familles», souligne le directeur commercial de 49 ans. Au-delà de l’effort sportif, l’enjeu est donc devenu caritatif. Les dons versés sur la plateforme KissKissBankBank seront remis à la Chaîne du Bonheur ainsi qu’à Caritas Suisse.

On fera le dernier kilomètre tous ensemble!

Matthieu Caplain

Le désir d’entraide s’est déjà fait sentir dans les préparatifs. Budgétisée à 20’000 francs, la manifestation a vu son coût divisé par deux grâce au bénévolat et au sponsoring d’acteurs régionaux. Sans pour autant lésiner sur la sécurité: un médecin et plusieurs embarcations suivront la progression des nageurs.

Le coup d’envoi sera donné samedi à 8 h aux Bains des Pâquis. Profitant des «courants légèrement plus favorables dans ce sens», les baigneurs solidaires devraient atteindre une vitesse moyenne de 3 km/h. Comme il y a peu de place à Coppet, le public qui souhaite les encourager pourra les trouver lors des relais à Nyon (16 h 30) ou Rolle (20 h 15) et le lendemain à Morges (midi), puis pour l’arrivée à Vidy (16 h). «On fera le dernier kilomètre tous ensemble!»