Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Justice à Lausanne«Peut-il y avoir une violation de domicile dans un immeuble abandonné?»

Kelmy Martinez est entré dans l’immeuble sis à la place Bel-Air 4 à Lausanne le 29 mai 2020, jour de la Critical Mass, où 200 militants pour le climat à vélo se sont réunis devant ce bâtiment toujours en chantier.

«On lui a dit que cet immeuble n’avait plus de propriétaire. Ce qui pouvait paraître plausible.»

Jessica Jaccoud, avocate de Kelmy Martinez

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter