Passer au contenu principal

Contamination alimentairePeut-on continuer à consommer du sésame?

La Suisse n’échappe pas à la contamination qui sévit dans les graines provenant d’Inde. Depuis la mi-novembre, les rappels de produits se succèdent.

Coop a rappelé le 27 novembre ses graines de sésame bio.
Coop a rappelé le 27 novembre ses graines de sésame bio.
DR

Produit phare de la nourriture bio, le sésame figure désormais au menu d’une contamination à large échelle à l’oxyde d’éthylène, découverte au début septembre en Europe, lorsque les autorités sanitaires belges ont tiré la sonnette d’alarme. Ce désinfectant est un pesticide cancérigène utilisé pour prévenir les moisissures. Le problème concerne les graines en provenance d’Inde et les produits qui en contiennent, y compris bios.

En France, plus de 1700 lots ont été retirés des rayons: cela va du chocolat au houmous en passant par du magret de canard, selon le magazine «60 millions de consommateurs». En Suisse, l’Office fédéral de la santé alimentaire, l’OSAV, a émis une mise en garde publique: «Les résidus d’oxyde d’éthylène dans les aliments peuvent être dangereux pour la santé. La substance est notamment classée comme probablement cancérigène. Ingérée régulièrement sur une période prolongée, elle peut favoriser l’apparition de cancers.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.