Passer au contenu principal

Création radiophoniquePeut-on souhaiter un bon anniversaire à l’art en 2021?

Espace 2 célèbre dimanche The Art’s Birthday qui prend cette année un air militant. Coup de fil à Anne Gillot, productrice à la radio.

L’artiste argentino-bâloise Abril Padilla offre le 17 janvier  un essai radiophonique intitulé «Empreinte acoustique» en cadeau à l’art.
L’artiste argentino-bâloise Abril Padilla offre le 17 janvier un essai radiophonique intitulé «Empreinte acoustique» en cadeau à l’art.
Abril Padilla

Salles de concert, théâtres, cinémas, musées et dès lundi, à nouveau, librairies fermées: comme le dit Anne Gillot, «l’art a du plomb dans l’aile, mais il existe, c’est son anniversaire, alors on le fête». Chaque 17 janvier depuis treize ans, la productrice d’Espace 2 coordonne la version romande et radiophonique de l’anniversaire de l’art. Et par chance, l’art sonore qu’elle défend résiste encore à la mise en berne des événements culturels. L’anniversaire de l’art fêté ce dimanche soir par RTS Culture est une des portes d’entrée d’un événement aujourd’hui très globalisé. Il suffit de guigner sur la plateforme internet artsbirthday.net pour se rendre compte de la dimension planétaire de cet étrange anniversaire.

L’histoire chuchotée de l’art

Mais avant de détailler le menu de la soirée radio, il convient de remonter quelque peu dans le temps: «Tout a commencé un 17 janvier, il y a un million d’années. Un homme s’empara d’une éponge et la plongea dans un seau d’eau. Le nom de cet homme n’est pas important. Il est mort, mais l’art est vivant. […] Depuis, on fête l’anniversaire de l’art tous les 17 janvier.»

Ainsi commence «L’histoire chuchotée de l’art» de Robert Filliou. L’artiste français rédige ce texte en 1963, ce qui signifie que nous célébrons le 1’000’058e anniversaire de l’art. La boutade a survécu à son auteur après sa mort en 1987. Mieux: l’Union européenne de Radiodiffusion (UER) en a fait un rendez-vous annuel et partagé de création radiophonique, à l’enseigne d’Ars Acustica.

«L’idée même d’une radio créative investie par les artistes n’est pas anodine.»

Anne Gillot, productrice de l’anniversaire de l’art sur Espace 2

Présidente de ce réseau, Anne Gillot témoigne des conditions d’organisation plutôt perturbées de l’édition 2021. «L’art n’est pas seul à avoir du plomb dans l’aile. Le service public aussi. À cause des restrictions budgétaires et des contraintes sanitaires, certaines radios n’ont pas pu participer et tout s’est mis en place à la dernière minute. L’idée même d’une radio créative investie par les artistes n’est pas anodine. L’édition 2021 sera encore plus militante que d’habitude, car les artistes militants sont enfin entendus.» Au menu dimanche de l’émission diffusée à huis clos: «freq_wave», création collective à 12 voix jouant chacune sur une gamme de fréquences imposée et mixée par l’artiste suédois Hausswolff, avec le saxophoniste Laurent Estoppey en direct de Lausanne. Et «Empreinte acoustique», essai radiophonique de l’argentino-bâloise Abril Padilla.

RTS Espace 2
Sa 16 janvier, 19 h, retour sur les archives de l’Art’s Birthday
Di 17 janvier, 20 h,
«Qu’ouïs-je?»: Art’s Birthday 2021