Passer au contenu principal

Courrier des lecteurs 07 janvierPhilip Morris, La Tour-de-Peilz, Mollendruz, Covid-19

Philip Morris

  • La politique du salami

À propos de l’article intitulé «Pourquoi Philip Morris veut tenir un tea-room à Lausanne» («24 heures» du 24 décembre 2020).

Tout d’abord je tiens à préciser que la fumée et les fumeurs ne me gênent pas du tout. Je trouve même que les bars et les restaurants sans fumeurs ressemblent plus à des cantines scolaires qu’à des lieux de partage et plaisir (depuis l’interdiction de fumer). Mais le problème n’est pas là.

Je trouve la politique de Philip Morris intéressante. Au Flon: pas possible. On se rabat sur la rue du Bourg pour une boutique. En précisant que jamais ce lieu ne sera utilisé pour consommer des produits de tabac. Quelques années plus tard, Philip Morris revient à la charge pour un fumoir…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.