Passer au contenu principal

Soins infirmiersPlongée dans la réalité pour 730 futurs infirmiers

La quasi-totalité des étudiants en soins infirmiers vaudois ont été «déployés» durant le Covid-19. Des finalistes en médecine ont joué les médecins remplaçants au CHUV.

Thomas Le Bervet, Valentine Romo, Louise Schlaefli et Anaïs Polli (de g. à dr.) terminent leur bachelor à l’HESAV cet été. Depuis le 9 mars, ils travaillent à la consultation de dépistage du Covid-19 au CHUV.
Thomas Le Bervet, Valentine Romo, Louise Schlaefli et Anaïs Polli (de g. à dr.) terminent leur bachelor à l’HESAV cet été. Depuis le 9 mars, ils travaillent à la consultation de dépistage du Covid-19 au CHUV.
Odile Meylan

Valentine, Anaïs, Louise et Thomas devraient être en train de bûcher le travail de bachelor qui devait couronner leurs trois ans détudes à la Haute École de Santé Vaud (HESAV). Au lieu de cela, les quatre étudiants finalistes en soins infirmiers manient lécouvillon à la consultation de dépistage Covid-19 du CHUV depuis le 9 mars. Ils font partie des quelque 730 jeunes issus de la Haute École de la Santé La Source et de lHESAV à avoir répondu à lappel du milieu hospitalier vaudois début mars, alors que tout était mis en place pour faire face à larrivée de la pandémie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.