Passer au contenu principal

InternetPlusieurs universités suisses attaquées par des cybercriminels

Des pirates informatiques sont entrés dans le système d’au moins trois universités helvétiques à l’aide de mots de passe dérobés et ont détourné des virements de salaires pour un montant à six chiffres.

Les cybercriminels ont dérobé des données d’accès à l’aide de faux courriers électroniques.
Les cybercriminels ont dérobé des données d’accès à l’aide de faux courriers électroniques.
KEYSTONE

Des cybercriminels ont attaqué avec succès des universités et hautes écoles suisses. Ils sont parvenus à détourner des virements de salaires, rapporte la «SonntagsZeitung».

Les auteurs ont utilisé des données d’accès qu’ils avaient obtenues par le biais du «phishing», une technique d’hameçonnage de données personnelles à l’aide de faux courriers électroniques.

Ils sont donc entrés directement dans le système des universités et ont modifié les comptes des bénéficiaires pour le paiement des salaires. Selon le ministère public bâlois, les criminels se sont enfuis avec un montant à six chiffres.

Au moins trois universités suisses ont été touchées, dont l’Université de Bâle. Les auteurs n’ont pas encore été identifiés. L’association des universités suisses Swissuniversities a envoyé un mail d’avertissement.

ATS/NXP