Passer au contenu principal

L’ado athée est devenu pasteur rassembleur

Martin Hoegger, pasteur.

ODILE MEYLAN

A son poignet droit, un bracelet de perles multicolores interpelle. «C’est un instrument de dialogue assez extraordinaire. Je l’ai imaginé et conçu il y a deux ans en Grèce, alors que je cherchais un moyen pour prier, méditer et aider autrui, en particulier les jeunes artistes que j’accompagne. Depuis, j’en ai distribué plusieurs autour de moi», raconte le pasteur Martin Hoegger, avant d’égrener la symbolique qu’il a donnée à ces «perles du cœur» aux allures de chapelet protestant: confiance, blessure, lumière, chemin, écoute et cœur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.