Passer au contenu principal

Aide familial, le frontalier court sur tous les fronts

Malgré les risques, Mathieu Ponce continue d’apporter soins, services et réconfort aux patients des villages de La Côte.

Mathieu Ponce continue ses tournées à domicile malgré les risques liés au coronavirus.
Mathieu Ponce continue ses tournées à domicile malgré les risques liés au coronavirus.
selfie

Depuis quelque temps, Suzanne, scotchée à son fauteuil roulant, ne voit plus son sourire. Mathieu Ponce, qui débarque chez elle depuis des années pour la lever, la laver, la changer ou la coucher, porte un masque. Mais ses yeux restent rieurs, ses mots réconfortants, ses mains, désormais gantées, efficaces. Aide-soignant à domicile, ce Jurassien de 37 ans travaille depuis bientôt dix ans pour le Centre médicosocial de Gland. Chaque jour, il vient aider des aînés, des malades, des accidentés habitant dans les villages de La Côte à accomplir les gestes du quotidien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.