Passer au contenu principal

Nos ancêtres n’ont plus de secret pour lui

Arthur Escher, géologue.

LEO DUPERREX

A personnage hors du commun, œuvre hors norme. L’œil pétillant de malice, d’intelligence et de gentillesse, le géologue Arthur Escher, 88 ans, livre ces jours-ci un Atlas des vertébrés, de leurs origines à nos jours. Inhabituel par ses grandes dimensions (31 × 33 cm), son nombre de pages limité (32), l’album l’est également par son sujet, un arbre généalogique de 600 millions d’années, et son contenu: plus de 1000 animaux dessinés, des ancêtres des dinosaures aux humains. Son auteur couve du regard l’ouvrage. «Il devrait intéresser tous les vertébrés. Hélas, les humains sont les seuls à pouvoir le comprendre.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.