Passer au contenu principal

Le barjo de Seiry devrait faire son entrée au «Guinness Book»

Amateur de défis fous, Stéphane Cand, un cyclotouriste valdo-fribourgeois, a traversé seize pays en six jours durant ses vacances d’été.

Pour s'entraîner, Stéphane Cand va travailler tous les jours à Bière en vélo, été comme hiver, soit en 130 et 140 km quotidiens en selle depuis son domicile de Seiry, dans la Broye fribourgeoise.
Pour s'entraîner, Stéphane Cand va travailler tous les jours à Bière en vélo, été comme hiver, soit en 130 et 140 km quotidiens en selle depuis son domicile de Seiry, dans la Broye fribourgeoise.
JEAN-PAUL GUINNARD

Il y a quinze ans de cela, quand il avait aligné 30 marathons en une année, Stéphane Cand était volontiers surnommé le «barjo de Gland» par les médias. Installé désormais dans la Broye fribourgeoise, dans un village dont il est tombé amoureux en même temps qu’il décidait de refaire sa vie auprès de Lauriane, peut-on l’appeler le «barjot de Seiry»? «Mes amis me disent parfois que je suis le marin des terres car je suis un solitaire, qui aime les épreuves au long cours, sans trop de sommeil, mais toujours sur terre», répond l’homme qui devrait prochainement entrer au Livre Guinness des records. Tenez-vous bien, le cyclotouriste vient de passer ses vacances d’été en selle, réussissant l’exploit de traverser seize pays en six jours!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.