Passer au contenu principal

Le confinement lui fait l’effet d’une madeleine de Proust

Le pianiste vaudois Christian Chamorel profite de sa réclusion forcée pour élargir son répertoire, mais enseigne aussi à distance à ses élèves genevois.

Christian Chamorel vient de publier un album bourré d'énergie consacré à Mendelssohn.
Christian Chamorel vient de publier un album bourré d'énergie consacré à Mendelssohn.
Florian Cella

Confiné – mais pas seul – dans son appartement à Yverdon-les-Bains, Christian Chamorel a vu évidemment tous ses concerts depuis la mi-mars s’évaporer les uns après les autres. Ainsi que la 10e édition de son festival Le Mont Musical, qui aurait dû se tenir au Mont-sur-Lausanne du 20 au 22 mars, et dont il assure depuis le début la direction artistique et une présence active au clavier. Rassuré par les mécènes et sponsors de la manifestation, le pianiste classique a déjà l’assurance de pouvoir reporter la programmation 2020 au printemps 2021. «Je ne peux malheureusement pas payer les artistes pour les concerts qui n’ont pas eu lieu, mais ils ont la garantie de pouvoir jouer l’année prochaine, alors qu’en principe je ne reprogramme pas les mêmes musiciens deux années de suite.» Il aurait dû aussi participer activement au Week-End musical de Pully début mai, lui aussi reporté d’une année.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.