Passer au contenu principal

Le cuisinier étoilé aime le luxe d’avoir du temps

Stéphane Décotterd, le chef du Pont de Brent, cuisine pour son plaisir. Il s’inquiète aussi pour son restaurant quand tout repartira.

Quand il y aura l’hypothétique reprise, nous serons dans une nouvelle saison
Quand il y aura l’hypothétique reprise, nous serons dans une nouvelle saison
Autoportrait

Stéphane Décotterd répond au téléphone dans son appartement au-dessus du restaurant qu’il a repris avec sa femme en 2011, lui qui a «la chance d’avoir de l’espace et un jardin», comme il dit. Il raconte aussi «l’hébétude des premiers jours, avec cette situation qui est arrivée si vite. C’était bizarre, on n’a eu que peu d’annulations les derniers jours d’ouverture, on était même complet le samedi 14. Mais on se voyait mal rouvrir le mardi, ce n’était plus possible, la décision a été un vrai soulagement.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.