Passer au contenu principal

L’homme qui a passé sa vie à rechercher la vérité

Ici ou ailleurs, Dick Marty a traqué les injustices toute sa vie. L’ancien procureur tessinois n’a rien perdu de sa fougue.

A 74 ans, Dick Marty reste un sage respecté.
A 74 ans, Dick Marty reste un sage respecté.
Remo Naegeli, Keystone

La douceur presque chétive de son phrasé contraste avec la fermeté de son propos. À bientôt 74 ans, Dick Marty fait partie de ces anciens hommes d’État qui n’ont pas peur de passer pour des donneurs de leçons. Son impressionnante carrière, au Tessin, à Berne et à Strasbourg, lui en confère d’ailleurs complètement la légitimité. C’est dans une petite voiture blanche qu’il nous cueille à la gare de Bellinzone. Sa poignée de main est ferme et sincère, lui qui en a serré des milliers: «Bienvenue au Tessin. Je vous propose de manger tout en haut de la ville, au château, dans un sympathique grotto. J’aurais pu vous emmener dans un endroit plus chic, mais je préfère la simplicité.» D’accord.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.