Passer au contenu principal

Le pharmacien tout juste patron se sent utile au front

Aux commandes de la pharmacie familiale à Échallens depuis janvier, Anthony Grognuz a dû vite prendre son statut de chef.

Anthony Grognuz a repris la pharmacie familiale à Echallens au début de l'année
Anthony Grognuz a repris la pharmacie familiale à Echallens au début de l'année
Chantal Dervey

«Pour l’instant, ça va plutôt bien! Le boom de ces derniers jours me rappelle un peu la période de stress en fin de thèse pour rendre mon mémoire. Je sais que je peux tenir. Mais il faut s'adapter, car la situation risque de durer encore un moment.» Au bout du fil, Anthony Grognuz a encore l’esprit vif et de l’énergie à revendre. Comme tous ses collègues, ce jeune pharmacien vit pourtant des journées particulièrement intenses. Et pour lui doublement, puisqu’il a repris au 1er janvier dernier l’officine familiale à Échallens, devenant ainsi le représentant de la cinquième génération consécutive aux commandes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.