Passer au contenu principal

Du punch et du cœur au service du noble art

Fouad Ben Saoud est le président du Club lausannois de boxe.

VANESSA CARDOSO

Pénétrer dans les 83 m2 du Club de boxe de Lausanne, c’est un peu comme entrer de plain-pied dans la vie de Fouad Ben Saoud. La salle exiguë du Vieux-Moulin aligne une série de punching-balls menant jusqu’à l’unique ring aux cordes usées. Sur les murs dépourvus de fenêtres, les coupures de presse et les photographies mettent en lumière les enfants du club, immortalisés lors de leurs combats. Dans leur mosaïque éclectique, les façades sont aussi ornées du drapeau suisse et d’un poster du LHC. Quelques trophées regardent les visiteurs de haut. Des devises sont inscrites en lettres majuscules. «Rien n’arrête celui qui veut vaincre», peut-on notamment lire.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.