Passer au contenu principal

Elle réunit les gens comme les ingrédients d’une recette

Douce mais forte, la nouvelle conservatrice de la Maison du blé et du pain, Valentine Giesser, aime le partage.

Nouvelle conservatrice de la Maison du blé et du pain à Echallens, Valentine Giesser a conçu une exposition temporaire sur le thème "chaud" du gluten
Nouvelle conservatrice de la Maison du blé et du pain à Echallens, Valentine Giesser a conçu une exposition temporaire sur le thème "chaud" du gluten
Florian Cella

Valentine Giesser n’est pas du genre à tourner autour du pot. Alors, comme thème de sa première exposition en tant que conservatrice de la vénérable Maison du blé et du pain, elle a proposé… le gluten! «J’aime quand ça pique un peu», sourit la jeune femme. Pas question toutefois de foncer tête baissée avec la conséquence probable de seulement alimenter la polémique. «Le risque, il faut le prendre sur le choix du sujet, pas dans la manière de le traiter. J’ai donc évité d’aller chercher des fonds auprès d’acteurs de la filière et je n’ai questionné que des chercheurs. Le but, c’était que les gens puissent s’informer et discuter.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.