Passer au contenu principal

Quand un virus permet à une apprentie de faire ses preuves

Étrange début de carrière pour Maéva Gapany, néanmoins heureuse d’apporter sa contribution au sein de l’Hôpital Riviera-Chablais.

Maéva Gapany n'oubliera pas sa deuxième année d'apprentissage marquée par la pandémie de Covid-19.
Maéva Gapany n'oubliera pas sa deuxième année d'apprentissage marquée par la pandémie de Covid-19.
Olivier Vogelsang

Certains acteurs de la santé finiront leur carrière avec la crise du coronavirus. D’autres, comme Maéva Gapany, font au contraire leurs classes en bataillant contre le Covid-19. Quand la pandémie de 2020 fera un chapitre dans les livres d’histoire, l’apprentie de deuxième année en assistance en soins et santé communautaire à l’Hôpital Riviera-Chablais de Rennaz pourra dire: «J’en étais.» «Cette impression d’apporter ma contribution est une fierté, lance-t-elle. Des amis me disent qu’ils ne pourraient pas faire ce que je fais. Je me sens d’autant plus valorisée.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.