Passer au contenu principal

Le voyageur impénitent qui chante en patois

Lo Tian, auteur-compositeur

PATRICK MARTIN

Il revient de loin. Il a été au Nord, au Sud, en Afrique, en Scandinavie, au Brésil. Seul ou avec d’autres voyageurs à la recherche d’amour, de blé ou de rien, alimentés par l’envie d’user les semelles de leurs chaussures. Lo Tian – en patois vaudois, ça veut dire Christian, son vrai prénom –, auteur, compositeur et interprète de Puidoux, a ralenti ses vagabondages pour se lancer dans une aventure plus intérieure, au cœur de ses racines vaudoises. Il s’en fiche si les gens pensent que chanter en patois n’est pas sexy.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.