Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Critique de spectaclePour l’amour d’Angélica Liddell

Angélica Liddell dans «Liebestod – El olor a sangre no se me quita de los ojos (L’odeur du sang ne me quitte pas des yeux) – Juan Belmonte».

«L’artiste espagnole retourne encore, mais cette fois très directement, l’épée contre elle-même.»

Des techniciens avec des droits