Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Hockey sur glacePour Lausanne, une élimination et des questions

Lean Bergmann trompe Tobias Stephan et marque pour Mannheim.

Riat, la tuile

Genazzi «au repos»

5 commentaires
Trier:
    Martin Reamy

    Il y a surtout un manque d’intensité flagrant dans le jeu des Lausannois. Ils n’iront pas loin cette année.

    Je rejoins les autres commentaires.

    Sloboda n’apporte aucune sérénité nécessaire aux joueurs pour exprimer leur plein potentiel.

    Pour avoir des joueurs qui sont prêts à « mourir » sur la glace pour faire gagner l’équipe, il faut des joueurs issus de la formation du club, de la région ou des joueurs vraiment intégrés à qui on fait confiance.

    Tout le contraire de la situation d’aujourd’hui avec Sloboda.

    Regarder les derniers champions suisse ou Davos et vous comprendrez pourquoi Lausanne ne sera pas champion avec ce système et cette strategie.