Passer au contenu principal

Santé et innovationPour les malades, des quidams rivalisent d’inventivité

Depuis cinq ans, un concours fait émerger des dizaines d’inventions afin d’améliorer la qualité de vie des patients. Certaines font mouche.

Célestin Guy et son frère jumeau Hyppolythe font une démonstration du programme «Oculus» à Thierry Mauvernay, président du groupe Debiopharm et fondateur du Challenge Debiopharm-Inartis.
Célestin Guy et son frère jumeau Hyppolythe font une démonstration du programme «Oculus» à Thierry Mauvernay, président du groupe Debiopharm et fondateur du Challenge Debiopharm-Inartis.
Patrick Martin

Un masque hygiénique transparent, c’est quand même mieux pour offrir quelques sourires aux enfants hospitalisés. Au départ, l’idée de «HelloMask» est venue d’une conteuse qui a fait équipe avec des chercheurs issus de l’EPFL. Ensemble, ils ont créé un prototype. Aujourd’hui, Covid oblige, l’invention intéresse le monde entier, mais en 2016 déjà, le concept était primé par la première édition d’un concours basé à Renens. Cinq ans plus tard, le Challenge Debiopharm-Inartis a soutenu des dizaines d’inventeurs fixés sur un objectif: améliorer la vie des patients et des malades.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.