Passer au contenu principal

Des Lausannois à la Maladière?Pour se renforcer, Xamax lorgne du côté de la Pontaise

Le club neuchâtelois souhaite recruter plusieurs éléments du Lausanne-Sport. En vain, pour le moment.

Maxime Dominguez, qui échappe ici au joueur de Winterthour Sayfallah Ltaief, est l’un des Lausannois que convoite NE Xamax.
Maxime Dominguez, qui échappe ici au joueur de Winterthour Sayfallah Ltaief, est l’un des Lausannois que convoite NE Xamax.
KEYSTONE

Relégué en Challenge League, Neuchâtel Xamax s’est séparé d’une bonne moitié de son contingent. Même si quelques nouveaux nouveaux noms - Louis Mafouta, Alexandre Pasche et Pedro Teixeira - ont récemment débarqué à la Maladière, le groupe que dirige Stéphane Henchoz est encore très loin d’afficher complet. «Xamax est encore en chantier, sourit Jeff Collet. Avec, de surcroît, plusieurs éléments blessés, nous ne disposons actuellement que d’une douzaine de joueurs valides pour disputer nos premiers matches de préparation. Un groupe que nous devons donc encore bien étoffer pour affronter un championnat qui s’annonce quand même très intéressant, même si ce n’est bien sûr pas la Super League.»

Première proposition refusée

Pour cela, le président vaudois de NE Xamax s’est tourné vers l’équipe qui lui a justement pris sa place au sein de l’élite. Un Lausanne-Sport qui a, lui, la quasi-obligation de se séparer de plusieurs joueurs s’il entend en engager d’autres, comme l’avait expliqué Souleymane Cissé, son nouveau directeur sportif, au lendemain de la promotion. Des impératifs qui pourraient inciter les deux clubs à trouver un terrain d’entente? «Je ne cache pas que plusieurs Lausannois nous intéressent, confirme Jeff Collet. Dans ce sens, nous avons d’ailleurs déjà formulé une proposition que le LS a toutefois refusée. Mais nos rapports avec le club vaudois sont très bons et je ne désespère pas que nous réussissions à trouver une solution qui convienne aux deux parties.»

«Je ne désespère donc pas que nos discussions puissent reprendre prochainement»

Jeff Collet, président de NE Xamax

D’après nos renseignements, Xamax accueillerait ainsi avec plaisir à la Maladière Nicolas Gétaz, Maxime Dominguez ou Joao Oliveira. «Je ne confirme ni n’infirme ces noms, continue Jeff Collet, mais ce qui est certain, c’est que nous n’avons pas le budget qui était celui du LS la saison dernière. Et qu’il nous est donc impossible d’assumer l’intégralité des salaires de ces éléments convoités qui sont toujours sous contrat au LS. Dans notre proposition, nous avons donc dû demander au LS de continuer de verser une partie de leurs émoluments. Cela dit, je comprends parfaitement combien il est compliqué pour un club d’accepter de devoir encore payer pour un élément qui joue pour un autre club. Mais la nouvelle réalité du marché est telle que je me demande si M. Cissé trouvera une meilleure solution que la nôtre pour des joueurs qui n’étaient pas titulaires au LS en Challenge League. Je le répète, je ne désespère donc pas que nos discussions puissent reprendre prochainement même si, en ce qui nous concerne, nous avons logiquement déjà commencé à regarder ailleurs.»