Passer au contenu principal

Football«Pour vivre une saison tranquille, il nous faudrait des renforts»

A moins de trois semaines du coup d’envoi du championnat de Super League, le coach lausannois Giorgio Contini se veut optimiste.

L’entraîneur espère voir de la concurrence au sein de son groupe
L’entraîneur espère voir de la concurrence au sein de son groupe
KEYSTONE

Giorgio Contini, deux petites semaines de vacances ont-elles suffi à vos joueurs pour récupérer?

Avec les efforts consentis et les fortes émotions que nous avons vécues durant ces deux derniers mois de compétition, je dirai que non. Mais bon, nous devons bien nous adapter à cette situation si particulière. Et puis, le LS a aussi l’avantage d’avoir connu un grand bonheur avec cette promotion. J’ai logiquement pu voir beaucoup d’enthousiasme et de motivation chez mes joueurs.

Comment ces deux premières semaines sur le terrain se sont-elles passé?

Très bien. Les trois premiers jours ont été assez tranquilles avec différents tests au programme. Puis, dès le mercredi, nous avons commencé à travailler très sérieusement en mettant l’accent sur la condition physique et l’intensité. Un dernier élément primordial car, à ce niveau aussi, l’écart entre la Super et la Challenge League est important. Une première semaine qui s’est terminée par un bon match amical face à Echallens (3-0). Lors de la deuxième, nous avons effectué un petit stage à Crans-Montana. Et depuis cette semaine, nous mettons aussi l’accent sur l’aspect tactique et certaines petites choses que nous envisageons de modifier.

Les départs de Ndoye, Da Silva, Pasche et Nganga n’ont encore que partiellement été compensés. Cela vous inquiète-t-il?

Non, pas du tout. A l’entraînement, nous sommes 25, dont quelques jeunes issus du Team Vaud M21. Pour bien travailler, c’est suffisant. Comme je l’ai déjà dit il y a un mois, je suis prêt à commencer cette saison avec les mêmes joueurs qui ont obtenu la promotion. Mais il est évident que pour vivre un premier exercice tranquille dans notre nouvelle catégorie, il nous faudrait encore quelques renforts. En premier lieu pour amener un peu de saine concurrence au sein du groupe.

Un mot sur les deux premiers renforts?

Moritz Jens est un jeune défenseur central de 21 ans qui a le potentiel pour devenir une vraie valeur ajoutée chez nous. En plus d’être costaud, grand et bon à la relance, il a l’avantage de déjà bien connaître le monde du foot professionnel puisqu’il a quitté l’Allemagne pour l’Angleterre très jeune. Moritz s’est d’ailleurs déjà bien intégré dans le groupe et sa présence m’offre une solution de plus dans l’axe, où je peux déjà compter avec Loosli, Monteiro et Nanizayamo. Il y a ensuite Marc Fred Tsoungui, un très jeune (18 ans) latéral gauche qui avait quitté le Team Vaud pour Naples il y a un an. Sur ces deux premières semaines de travail, je peux dire qu’il est rapide et physiquement prêt à se mesurer pour la première fois de sa carrière à des adultes. Le seul petit bémol, c’est qu’il n’a pratiquement pas joué en Italie ces douze derniers mois. Il faudra donc faire preuve d’un peu de patience avec lui.

« Je suis prêt à commencer cette saison avec les mêmes joueurs qui ont obtenu la promotion»

Giorgio Contini

Dans un monde idéal, quel genre de renforts espérez-vous?

Comme le président l’a clairement dit, de grands noms ne vont pas débarquer au LS cet été. Cela dit, je pense que le départ de Dan Ndoye laisse quand même un grand vide devant, un vide qu’il serait important de combler. Même s’il a montré de belles choses en fin de saison, Isaac Schmidt n’est pas encore au niveau de celui qu’avait Dan. Au milieu, nous sommes cinq actuellement avec Kukuruzovic, Geissmann, Barès, Puertas et Schneuwly. Plus deux jeunes du Team Vaud M21. S’il n’y a pas de blessés, ça peut suffire dans un premier temps… Mais il n’y a vraiment pas de quoi s’inquiéter, même si nous aurons déjà un match important dans moins de deux semaines à Nyon en Coupe de Suisse. Pour la simple et bonne raison que tout me semble aller plus lentement cette année. Je n’ai d’ailleurs pas vu beaucoup plus de mouvements en Suisse jusque-là. La période des transferts ne fait que commencer.

Des rumeurs évoquent le départ possible d’Andi Zeqiri.

J’ai entendu mais je n’y crois pas trop pour le moment, même si je sais qu’une situation peut changer d’un jour à l’autre. Pour moi, Andi, qui est actuellement avec la sélection suisse M21, jouera encore pour le LS cette saison. Et si tel n’est pas le cas, on s’adaptera.