Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Compter les moutonsPourquoi la moitié de la Suisse dort mal

Le fait d’utiliser les écrans le soir a tendance à perturber notre sommeil. (Photo d’illustration)

«Plus on se concentre sur notre sommeil, plus il nous échappe.»

Raphaël Heinzer, médecin-chef au Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil (CIRS)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter