Passer au contenu principal

Crise du Covid-19Pourquoi Vaud ne fermera pas les discothèques

Pourtant foyers de contamination dans d’autres cantons, comme à Genève ou à Zurich, les clubs peuvent rester ouverts. Les explications du Conseil d’État.

Les autorités préfèrent des discothèques ouvertes, avec une clientèle tracée de manière fiable, que des jeunes qui se réuniraient en dehors de tout cadre sanitaire. © Pierre Albouy
Les autorités préfèrent des discothèques ouvertes, avec une clientèle tracée de manière fiable, que des jeunes qui se réuniraient en dehors de tout cadre sanitaire. © Pierre Albouy
TDG

On s’attendait à une marche arrière de la part du Conseil d’État vaudois ce vendredi, à l’annonce de nouvelles mesures visant à lutter contre la propagation du Covid-19. Il n’en a rien été. Bien au contraire. Les discothèques du canton ne fermeront pas leurs portes à nouveau, et cela quand bien même le nombre de nouvelles contaminations est en hausse, surtout chez les jeunes, et que des clubs ont récemment été des foyers d’infection à Genève ou à Zurich notamment.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.