Passer au contenu principal

Énigme liée au coronavirusPourquoi vous pouvez manger mais pas travailler tout près de vos collègues

Cette situation a surpris plus d’un Suisse. Monsieur Covid-19 de la Confédération, Daniel Koch, justifie ce choix.

Une fondue servie dans le restaurant «Le Vieil Ouchy» à Lausanne, le 11 mai 2020
En Suisse, il est à nouveau possible d’aller manger avec ses collègues au restaurant.
Une fondue servie dans le restaurant «Le Vieil Ouchy» à Lausanne, le 11 mai 2020
EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L’apéro et le menu du jour se partagent à nouveau entre collègues aux tables des restaurants suisses qui ont rouvert lundi dernier. Mais de retour sur le lieu de travail, il faut à nouveau respecter la fameuse distanciation sociale de 2 mètres.

Incohérent? La question a été posée vendredi après-midi à Daniel Koch, le délégué de l’Office fédéral de la santé publique pour le Covid-19. Voici sa réponse: «Je ne pense pas que ce soit incohérent. Vous êtes libre d’aller au restaurant avec des collègues ou pas. C’est du domaine privé. Et si vous tombez malade, vous savez avec qui vous étiez. Au travail, tout le monde n’est pas libre de choisir à côté de qui il va sinstaller. Il est donc tout à fait logique que l’employeur ait une autre responsabilité. Le but, aujourd’hui, est d’éviter les infections mais surtout qu’en cas d’infection, on puisse retracer les contacts pour diminuer les chaînes de transmission.»

En Allemagne, la famille oui, les collègues moins

En Allemagne, les restaurants ont pu rouvrir dans certains Länder depuis lundi dernier. Des concepts de protection et d’hygiène ont été élaborés par les associations de branche de chaque région. Dans la Basse-Saxe, selon les prescriptions que nous avons consultées, les convives doivent être placés à une table de telle manière à ce que la distance minimale (1,5mètre en Allemagne) soit respectée, à moins que les hôtes n’habitent ensemble. Pas question donc de voir des collègues boire une bière côte à côte. Dans la Thuringe, c’est différent. Le concept de protection de la branche autorise les membres d’une, voire de deux familles à partager la même table ou alors deux personnes maximum, mais si possible à distance.

Pas de partage de la salière en Autriche

En Autriche, les restaurants rouvrent ce vendredi. Et les mesures d’hygiène diffèrent aussi. Quatre adultes au maximum ainsi que leurs enfants peuvent s’asseoir à une même table, sans distance minimale. En revanche, les convives doivent porter le masque en entrant et en sortant du restaurant. Et, à table, on ne se passera ni salière ni corbeille de pain.