Passer au contenu principal

Ça chauffe à La Tour-de-PeilzLevée de boucliers contre le resto dans le donjon

L’Exécutif demande 8 millions pour rénover le château et construire l’établissement bistronomique. L’élue PS Taraneh Aminian rompt la collégialité.

Le restaurant projeté prendrait place dans les murs du donjon, hauts de 4 mètres, qui seraient recouverts d’un toit en béton.
Le restaurant projeté prendrait place dans les murs du donjon, hauts de 4 mètres, qui seraient recouverts d’un toit en béton.
Aviolat Chaperon Escobar Architectes

À La Tour-de-Peilz, un restaurant devrait être implanté dans le donjon de l’An Mil du Château («24 heures» du 15 janvier). Cet établissement bistronomique devrait accueillir 50 personnes en salle, 30 personnes dans son bar lounge et 120 personnes réparties sur ses deux terrasses, dont l’une au bord du lac.

Pour le construire et pour rénover le monument historique – qui abrite le Musée suisse du jeu -, la Municipalité demande 8 millions (2 millions ayant déjà été dépensés pour le concours d’architecte et les fouilles qui ont mis à jour ce donjon, enseveli jusqu’en 2018).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.