Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

L’invitéPréparer sa mort, c’est se resituer face au Créateur

«Se couper de la source de la vie et du bien ne pouvait mener qu’au mal et à la mort.»

De l’aide pour changer

7 commentaires
Trier:
    M. Jaquillard

    Je lis des échanges entre naturalisme et christianisme. Ces deux domaines touchent à la foi. L'un croit que tout vient de rien. L'autre croit que tout vient de Dieu. Parlant de science et foi, je pense que ces deux domaines sont complémentaires si l'on sait rester humblement et lucidement dans un domaine sans en exclure l'autre. Ainsi, de mon point de vue, nous découvrons ce que Dieu a créé (rien ne se perds, rien ne se gagne, tout se transforme). Le pourquoi et le comment sont à garder ensemble, en distinguant le présupposé du principe. Dans mon expérience, c'est lorsque l'on ne peut pas affirmer l'un et l'autre que le dialogue de sourd commence. Préoccupant. D'autant plus lorsqu'il s'agit d'une idéologie qui s'ignore. Même si bien-sûr l'ignorance préoccupe aussi. La réalité mort mettra tout le monde d'accord, tôt ou tard. En souhaitant que cela soit tôt. Pour la paix de nos âmes et consciences.