Passer au contenu principal

RecensementPrès de 20% des résidents sont des Suisses binationaux

Le relevé structurel de la population relève que près d’un million de Suisses a une autre nationalité. En tête, l’italienne. Viennent ensuite la française et l’allemande.

Photo d’illustration.
Photo d’illustration.
AFP

En 2019, 19% de la population suisse avait un second passeport. Leur part a augmenté de 5 points de pourcentage par rapport à 2010. La seconde nationalité la plus courante est l’italienne.

Près d’un million de Suisses possède une seconde nationalité en 2019, contre un peu plus de 700’000 en 2010, selon les données publiées jeudi par l'Office fédéral de la statistique. Ils représentent environ 20% de la population résidante permanente suisse de 15 ans ou plus.

Nationalités française et allemande

Parmi celle-ci, 65% ont obtenu la nationalité suisse par naturalisation, alors que 35% sont nés avec. Après la nationalité italienne (24%), le second passeport le plus fréquent est le français (11%), suivi par l’allemand (9%). La Turquie, le Portugal et l’Espagne se positionnent juste derrière.

En 2019, 4'378'947 Suisses ne possédaient pas de seconde nationalité. Les informations sur la double nationalité proviennent du Relevé structurel, réalisé chaque année depuis 2010.

ATS