Passer au contenu principal

Élections communalesPrilly aura sa bataille pour la syndicature

Le Vert Maurizio Mattia brigue la casquette du PLR Alain Gillièron, syndic depuis 2004, mais désormais seul élu de droite à la Municipalité. Le PS désapprouve.

Le château de Prilly, siège de l’administration communale.
Le château de Prilly, siège de l’administration communale.
Florian Cella

Une bataille se prépare pour la syndicature de Prilly. Les Verts annoncent la candidature de Maurizio Mattia, prêt à affronter le libéral-radical Alain Gillièron, qui occupe le poste de syndic depuis 2004. Pour rappel, après un ballottage général, le scrutin de dimanche avait vu les Verts ravir un deuxième siège à la Municipalité aux dépens du PLR, laissant Alain Gillièron seul édile de droite, tandis que le PS maintenait ses deux élus.

«Il faut proposer une alternance et nous sommes légitimes.»

Maurizio Mattia, candidat Vert à la syndicature

Pour soutenir leurs ambitions, les Verts mettent en avant le score de leurs deux candidats, arrivés devant le syndic au deuxième tour. Ils ont en outre progressé de 10 à 21 sièges au Conseil communal, même si le PLR y garde le poids le plus important, avec 22 élus. «Il faut proposer une alternance et nous sommes légitimes», estime Maurizio Mattia.

Dans un communiqué, le PS s’est quant à lui positionné en plaidant pour une réélection tacite du syndic PLR. Bien qu’allié aux Verts au second tour, il estime qu’il n’est «pas souhaitable de s’engager dans une élection potentiellement conflictuelle».

7 commentaires
    Oinoin

    M.M. est municipal depuis 5 ans, qu’a t’il fait pour Prilly ? RIEN