Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Vital été (21/41)«Quand on me sourit, je ne le vois pas mais je l’entends»

Saliou Sangaré aime retrouver ses amis dans le parc Montbenon. Conscient qu’il n’est pas le plus mal loti, il insiste sur le terme de malvoyant: «Je perçois des formes, des trous de lumière, parfois flous, parfois nets…»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter