Passer au contenu principal

Covid-19 et cultureQuatre questions pour déterminer l’avenir de la musique live

Depuis le feu vert donné par le Conseil fédéral aux manifestations de plus de 1000 personnes, le secteur voit rouge. Contraintes sanitaires, fin du soutien financier, absence d’artistes, fragilité du public, l’année 2021 s’annonce aphone.

Un second été d’attente pour les amateurs de grands concerts et de festivals? L’hypothèse paraît de plus en plus tangible.
Un second été d’attente pour les amateurs de grands concerts et de festivals? L’hypothèse paraît de plus en plus tangible.
KEYSTONE

Même la légendaire assurance d’Alain Berset lui a fait défaut, mercredi passé, quand le patron fédéral de la Culture a dû détailler le flou majeur autour des grands événements musicaux. Empaquetée avec le dossier sportif, l’autorisation des manifestations culturelles de plus de 1000 personnes en format assis, non assortie de mesures financières mais contrainte par la possibilité d’annulation cantonale sans indemnisation, a obscurci plus encore les perspectives du secteur.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.