Passer au contenu principal

Accident mortel sur l’A1Que faire en cas de contresens sur l’autoroute?

Une conductrice de 44 ans, roulant à contresens entre Aubonne et Morges jeudi soir, est décédée suite à une collision frontale. La police rappelle les règles en pareille situation.

La police dénombre une vingtaine de contresens sur les routes vaudoises par année.
La police dénombre une vingtaine de contresens sur les routes vaudoises par année.
KEYSTONE/Laurent Gillieron

Comme pour noircir un peu plus le tableau sur les routes vaudoises en 2020, une collision frontale s’est produite entre deux voitures ce jeudi vers 21 h 40 sur l’A1. Une automobiliste de 44 ans, domiciliée sur la Riviera, s’est engagée à contresens à la hauteur d’Aubonne en direction de Lausanne. Elle s’est trouvée en présence d’un autre usager circulant normalement sur la voie gauche, en direction de Genève. Sous l’effet du choc, la voiture de la conductrice a terminé sa course sur le toit, entre la bande d’arrêt d’urgence et la voie droite. L’automobiliste est décédée sur place. L’autre véhicule a terminé sa course en travers des voies de circulation. Le conducteur et la passagère de ce véhicule, un ressortissant italien et une ressortissante suisse tous deux âgés de 24 ans, sont grièvement blessés.

Ne surtout pas dépasser

On dénombre une vingtaine de contresens sur les routes vaudoises par année. Le dernier en date remonte au mois de juillet entre Rolle et Gland. Le conducteur âgé de 32 ans était sous l’emprise de l’alcool. Il a pu être intercepté par des patrouilles de la gendarmerie avant qu’un accident ne se produise. Son permis de conduire a été saisi sur-le-champ. Mais que faire si on se retrouve face à une voiture roulant à contresens? «En cas d’annonce d’un contresens sur l’autoroute, il est demandé aux automobilistes d’abaisser leur vitesse, de rouler sur la droite de la chaussée et de ne pas effectuer de dépassement. Il est conseillé de quitter l’autoroute à la prochaine sortie», rappelle la police.

6 commentaires
    Yvan Dressompert

    Il y a vingt ans qu’on connaît la parade des herses à sens unique aux entrées d’autoroute. Mais sans doute estime-t-on qu’il n’y a pas suffisamment de morts pour que cela en vaille la peine alors qu’en ce moment on sacrifie des pans entiers de l’économie si vous voyez ce que je veux dire....