Passer au contenu principal

Infanticide à Reconvilier (BE)Quinze mois de prison pour avoir abandonné son bébé dans un sac

«Vous saviez qu’en l’abandonnant ainsi vous condamniez l’enfant à une mort certaine», a déclaré la juge du tribunal régional de Moutier. (Photo d’archives)

Thérapie exigée

Pas de réparation pour tort moral

ATS

2 commentaires
    Léa K.

    Terrible ce jugement! Et rien, pas un mot sur ceux qui ont obligatoirement dû entourer la parturiente. Le déni de grossesse est déjà un signe important que quelque chose ne fonctionne pas chez la mère. A partir de là, on ne laisse pas une telle femme, sans entourage, sans soin serré, s'évaporer dans la nature alors qu'elle est démunie. Où étaient-ils les autres, professionnels, famille, proches? N'ont-ils pas à être inquiétés pour non assistance à personnes en danger? Et le père biologique, ne devrait-il pas être partie prenante de la faute de la mère? Un tel jugement, laisse penser que c'est encore et toujours la mère qui trinque pour les défaillances de tout un système.