Passer au contenu principal

Le sept idéal de «Blick»Rebecca Ruiz et Céline Amaudruz au Conseil fédéral en 2028?

Le quotidien populaire alémanique s’est amusé à composer la photo d’un gouvernement 100% féminin issu des élections fédérales de 2027. Ça déménage.

En 2028, Céline Amaudruz aura remplacé Guy Parmelin au Conseil fédéral, selon la projection féministe de «Blick».
En 2028, Céline Amaudruz aura remplacé Guy Parmelin au Conseil fédéral, selon la projection féministe de «Blick».
Sabina Bobst

C’est une opération comme «Blick» aime les faire: provocante, amusante, avec la touche politique de journalistes qui connaissent bien la Berne fédérale.

Pour fêter à sa manière les 50ans du droit de vote des femmes, le journal alémanique a imaginé un Conseil fédéral 100% féminin en 2028. Et en plus avec une nouvelle formule magique. «Blick» voit le PLR et le PS perdre suffisamment de plumes jusqu’aux élections fédérales de 2027 pour devoir laisser un de leurs deux sièges au gouvernement à leurs sœurs ennemies Vertes.

Dans le Conseil fédéral imaginé par «Blick», l’actuelle conseillère d’État vaudoise Rebecca Ruiz est la seule représentante du Parti socialiste.
Dans le Conseil fédéral imaginé par «Blick», l’actuelle conseillère d’État vaudoise Rebecca Ruiz est la seule représentante du Parti socialiste.
Patrick Martin/VQH

Dans le futur gouvernement imaginé par «Blick», on trouve deux Romandes: la conseillère d’État Rebecca Ruiz (PS/VD) et la conseillère nationale Céline Amaudruz (UDC/GE). Elles trônent aux côtés de la présidente du PLR, Petra Gössi (PLR/SZ), la conseillère nationale Magdalena Martullo-Blocher (UDC/ZH), la conseillère nationale Greta Gysin (Verts/TI), la conseillère d’État Susanne Hartmann (PDC/SG) et la conseillère nationale Corina Gredig (Vert’libéraux/ZH). Annetta Bundi, aujourd’hui cheffe de la communication du DETEC, est devenue chancelière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.